« Au fond de l’eau » de Paula Hawkins: une plongée en eaux troubles…

3 avril 2018

policier/thriller

6tag_030418-201135

L’histoire: La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Mon avis: J’ai retrouvé dans ce roman tout ce que j’avais aimé dans « La fille du train ». Il y a d’abord, cette écriture quasi-cinématographique qui nous fait voir avec précision la scène qui se déroule devant nos yeux. Puis il y a tous ces personnages, avec un côté « anti-héros » qu’on aime détester ou plaindre. Parmi eux, prenez Julia, dite Jules, encore complexée par son adolescence et en proie à une rancœur énorme envers sa sœur Nel. Tiens d’ailleurs, c’est cette dernière qui est morte. Et elle, comment était-elle? Très franchement, cela dépend des gens qui la côtoyaient. Tous n’ont pas le même avis: une peste égocentrique pour Jules, une aguicheuse pour Helen et une forte personnalité attachante pour Nikkie…Bref, ce sera au lecteur de se forger sa propre opinion. Et que dire de Lena, la fille de cette dernière? Manipulatrice? Traumatisée? Jalouse pathétique? Elle a tant de facettes qu’il est difficile de la figer dans une seule…
C’est toute cette diversité de points de vue qui fait la richesse de ce roman. Les protagonistes ne sont jamais là où on les attend et ont tous quelque chose de mystérieux voire d’insondable.
Ouvrir « au fond de l’eau », c’est plonger dans les eaux troubles d’une petite ville pas si tranquille que ça. C’est parfois suffoquer sous la vase de cette rivière maudite, c’est souvent haïr les hommes pour leur vilennie mais c’est aussi croire en la force des femmes…Alors sans en dire plus, si vous êtes tenté, n’hésitez pas à plonger dans ce livre!

A qui conseillez ce livre? A tous ceux qui ont aimé « la fille du train », à ceux qui aiment les univers inquiétants et les secrets de famille, aux amateurs de thrillers psychologiques allergiques à l’hémoglobine. A ceux qui ne recherchent pas l’action à tout prix mais privilégient la réflexion, à ceux qui aiment quand on suggère pour ne pas en dire trop.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Lesannabellades |
Fontaurelle |
Ocima |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'atelier d'écrit...
| Les Meilleurs E-Books "...
| Le sel de la vie