« Ma chère sœur »: le deuil vu par le prisme de l’adolescence

12 mai 2018

young adult/ado

ma chere soeur

L’histoire: Eli Anne a 16 ans et vient de perdre sa sœur, Amalie, d’un an sa cadette. Folle de chagrin, elle refuse de supprimer son profil Facebook, qu’elle voit comme le dernier symbole vivant de sa sœur. Le 5 octobre, jour de l’anniversaire d’Amalie, elle lui poste un message sur sa page Facebook. Ce message marque le début d’une correspondance quotidienne qui durera jusqu’à Noël.

A travers les souvenirs que nous livre Eli Anne, on plonge dans l’intimité des deux sœurs. Leur enfance, leur complicité, leurs désaccords, leurs rêves d’adolescentes. Et surtout, leur passion commune pour la musique. Toutes ces lettres sont l’occasion pour Eli Anne d’ouvrir son cœur, d’exprimer son chagrin et de dire à sa sœur ce qu’elle n’a jamais osé lui dire de son vivant. 

Mon avis: Eli Anne a 16 ans et une terrible épreuve à vivre: le décès de sa soeur cadette. Au fil des pages, elle s’adresse à cette dernière via son mur Facebook, ultime tentative pour maintenir un semblant de vie mais aussi pour livrer ce qu’elle ressent.
L’idée est très contemporaine, le format du livre ( 1 message par page) attractif pour des ados peu enclins à la lecture. Toutefois, en tant qu’adulte, il m’a manqué beaucoup de choses dans ce livre . Tout d’abord, je n’ai pas ressenti l’émotion escomptée. Peut-être est-ce dû en partie au fait que l’auteur suggère qu ‘Eli Anne a des choses à « avouer » à sa soeur et qu’au final elles m’ont parues insignifiantes de ma place d’adulte. Je n’ai pas non plus réussi à « faire corps » avec cette dernière, j’ai eu le sentiment d’être spectatrice de son malheur plutôt qu’à côté d’elle dans cette épreuve.
La thématique du deuil est traité de façon très correcte pour un public adolescent mais manque peut-être de profondeur pour un public plus âgé.
Habituée à la littérature adolescente ou young adult, je me suis sentie cette fois-ci en décalage avec cet ouvrage. Il n’en demeure pas moins qu’il me paraît tout à fait conseillé pour la cible d’âge qu’il vise.
Merci à Babelio et aux éditions Bayard Jeunesse pour m’avoir permis de découvrir cet auteur.

A qui conseiller ce livre? Aux adolescents sans conteste, qu’ils soient grands ou petits lecteurs.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Lesannabellades |
Fontaurelle |
Ocima |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | L'atelier d'écrit...
| Les Meilleurs E-Books "...
| Le sel de la vie