inexorable

 

L’histoire : Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

Mon avis : Inexorable…Jamais un roman n’aura aussi bien porté son nom. Claire Favan nous entraîne dans une spirale qui nous laisse à peine le temps de respirer. Dans un registre différent de ses précédents romans, l’auteure réussit néanmoins à nous happer et à nous faire redouter le pire.
Milo est un adorable petit garçon, aimé par sa maman . Cette dernière met tout en oeuvre pour palier à l’absence du papa . Ce dernier va et vient dans le foyer, au gré de ses envies et malgré tout semble y régner en maître. le petit garçon guette le moindre signe d’affection de ce papa et le place sur un piédestal. Mais voilà que tout s’écroule en une nuit quand Victor est arrêté au domicile familial. Une arrestation musclée à laquelle Milo assiste. A partir de ce moment-là, l’enfant se renferme. La colère, la peur, l’incompréhension l’envahissent et son seul exutoire est la violence. Très vite, il devient le « pestiféré » et quoiqu’il fasse, il est toujours cloué au piloris, même quand il est innocent. La spirale est en marche et les moments de répit seront trop courts pour que Milo se débarrasse de cette étiquette. le voilà condamné à être le délinquant aux yeux de tous.
« Inexorable » est un roman qui dénonce les préjugés, les idées conçues à partir d’un ou plusieurs actes. C’est une condamnation du regard que porte la société sur la différence. C’est la question de l’aveuglement et de la facilité à laquelle nous sommes enclin à juger, mettre les personnes dans une case. La prison n’a pas toujours besoin d’être faite de quatre murs pour enfermer les gens. le regard de l’autre suffit .
Claire Favan nous livre ici un roman « coup de poing » qui donne à réfléchir sur nos propres représentations et qui donne une autre voix à la différence. Un très bon et instructif moment de lecture.

A qui conseiller ce livre ? A ceux qui pensent que tout est joué d’avance, à ceux qui ont envie de risquer un autre regard sur la pensée commune ou le déterminisme. A ceux qui ont envie d’ouvrir leurs yeux et se remettre un peu en question. A ceux qui aiment quand l’intrigue policière est un prétexte pour écrire autre chose. A ceux qui connaissent l’auteure et qui l’apprécient. A ceux qui connaissent l’auteure et qui vont apprécier qu’elle sorte de sa zone de confort ! Et à tous ceux qui ne la connaissent pas, ça vaut le coup d’y jeter un oeil. Vous resterez scotché !

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jeveuxtoutlire
Charger d'autres écrits dans policier/thriller

Laisser un commentaire

Consulter aussi

« Là où elle repose » de Kimberly McCreight :Quand qualité et intensité sont au rendez-vous…

L’histoire: À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un bébé …