A ceux qui se croisent

 

L’histoire : Lucy, 50 ans, a perdu l’usage de sa voix en découvrant que son mari, Laurent, menait une double vie depuis dix ans. Elle quitte sur un coup de tête Nice, sa famille, la librairie où elle travaille et part pour New York. Une intrusion nocturne dans la chambre qu’elle loue à Jackson Heights lui fait trouver refuge à Sag Harbor, dans une maison que lui prête Paul Patterson, un scénographe rencontré en France quelques semaines plus tôt. Petit à petit, Lucy retrouve sa voix tandis que sa relation avec Paul, d’abord hésitante, devient passionnelle. Paul met toutefois une condition à la poursuite de leur histoire : qu’elle reprenne sa vie en main, sa liberté et son indépendance. Mais Lucy doit rentrer d’urgence à Nice, et Paul, partir à Sydney pour son travail. Cette séparation signera-t-elle la fin de leur histoire, ou se croiseront-ils pour finalement mieux se retrouver ? Et Lucy finira-t-elle par affronter une femme qu’elle avait jusqu’alors soigneusement évitée : elle-même ?

Mon avis : Je trouve toujours difficile d’émettre une critique négative sur un livre ,surtout quand il s’agit d’un premier roman car l’écriture est un art difficile et exigeant.
Toutefois, je ne peux pas nier que je me suis profondément ennuyée à la lecture de cet ouvrage. J’ai bien cru que je n’arriverais jamais au bout. Je n’ai pas réussi à savoir où voulait nous emmener l’auteure. Ce livre est celui du « trop » pour ma part. Trop de souvenirs qui s’étalent tout au long du livre dans une chronologie qui perd le lecteur. Trop de descriptions dans ces mêmes souvenirs, avec des détails n’apportant rien à l’histoire. Bref, j’ai souvent eu le sentiment qu’il fallait remplir les pages.
Je n’ai également ressenti aucun attachement pour les personnages. Lucy, qui a perdu sa voix suite à un choc émotionnel, m’a dès le début surprise dans ses choix avant que je comprenne ( enfin, je crois )qu’il lui était justement difficile de faire des choix.
Je ne sais pas si ce livre trouvera son lectorat mais en tout cas, il n’est pas fait pour moi.
Merci aux Editions Robert Laffont et à Babelio pour avoir essayé de me sortir de mes sentiers battus, malheureusement sans succès.

A qui conseiller ce livre ? Je ne le conseille pas car même pour un lecteur qui aime les romans « légers » celui-ci peut décourager car trop long. C’est un livre qui peine à trouver son genre entre « feel good » et « littérature » et qui au final effleure les deux genres sans grand succès.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par jeveuxtoutlire
Charger d'autres écrits dans roman

Laisser un commentaire

Consulter aussi

« Au fond de l’eau » de Paula Hawkins: une plongée en eaux troubles…

L’histoire: La veille de sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas vou…